Loading...

Refuge de la Pilatte

Randonnée mi août avec nuit au refuge de la Pilatte - randonnée tout à fait abordable sur une seule journée, mais dormir au pied d'un glacier, c'est quelque chose...

  • Pas trop de questions à se poser: c'est tout au bout de la route puis tout au bout du sentier
  • Pilatte ouvert: ouf !
  • On remonte tranquillement la Vénéon jusqu'à sa source
  • Détour par la rive gauche - on n'ira pas juqu'au vallon du Chardon
  • Amont
  • Aval
  • Pause déjeuner avant de traverser le Chardon, sous les derniers arbres.
  • En face, le refuge du Carrelet et la point de Balme Rousse
  • Peu de débit à la mi-août
  • On continue rive gauche, un peu à l'abri dans la forêt
  • Refuge en vue : c'est tout droit sur le piton rocheux
  • On passera par le sentier rive droite le lendemain pour le retour
  • Encore pas mal de chemin, mais on voit de mieux en mieux le refuge
  • Un dernier névé quand le chemin rive gauche nous rejoint
  • On l'éoigne du torrent pour monter
  • Le plus gros du chemin est fait, mais que la moitié du dénivelé, ça va monter sec !
  • ... dans un environnement beaucoup plus minéral
  • Pour enfin arriver au refuge 4h après notre départ
  • Le glacier de la Pilatte
  • Le sentier continue encore un moment après le refuge, mais est beaucoup plus délicat
  • En attendant le repas du soir (il est 17h): apéro pétanque
  • On imagine parfaitement ici l'énorme glacier qui a creusé ce vallon
  • Notre terrain de pétanque de luxe
  • Une fois le repas avalé, on admire le coucher du soleil
  • On croise par hasard le lever de la lune
  • La température chute vite une fois le soleil couché. On rentre faire une bataille navale, puis 21h30: extinction des feux.
  • Debout à 7h, le soleil se lève déjà
  • 8h, il est temps de plier bagages...
  • ... et de faire le chemin en sens inverse
  • Le chemin, cette fois-ci rive droite
  • Un écart par le refuge de Temple Ecrins aurait pu être sympathique, mais pas pour cette fois